Les fondamentaux de l’ESSAT

Les fondamentaux, l’expertise, l’ouverture, telles sont les principales caractéristiques de la formation d’ingénieur ESSAT, reconnue et appréciée par les entreprises.
Les fondamentaux
L’aptitude à modéliser les ressources d’un large champ de sciences fondamentales, est la condition même de l’exercice d’ingénieur, appelé à la conception, à la réalisation et à la surveillance des systèmes complexes informatiques, mathématiques, physiques, électronique, etc.
Dés l’acquisition de ses assimilations, durant les premières années de la formation, l’ESSAT s’attache à l’élargissement du champ de vision des futurs ingénieurs, en facilitant leur compréhension des liens entre les différentes disciplines.

L’expertise
L’expertise ESSAT, c’est la capacité opérationnelle de ses jeunes diplômés.
Elle s’acquiert dans les options d’approfondissement qui leur sont associées. C’est sur cette expertise que les industries fondent leur décision d’embaucher les diplômés de l’ESSAT, tout en étant très attentifs aux autres dimensions susceptibles de favoriser l’évolution future et les progrès de ceux-ci dans l’organisation.
L’ouverture
C’est un état d’esprit, qui prend sa source aussi bien dans la vie de l’école que dans la variété des choix proposés aux futurs ingénieurs.
L’ouverture prend les formes les plus variées, allant de l’international à l’engagement social, de l’intérêt porté aux grands enjeux de la planète aux activités sportives et culturelles .Elle est aussi placée au cœur des programmes de la formation grâce à l’intégration des secteurs d’activité qui affichent des besoins considérables en ingénieurs généralistes & high-tech. Cette Ouverture sectorielle complète et diversifie le profil des ingénieurs ESSAT, renforçant leur capacité à prendre en compte les enjeux industriels et les attentes de la société, dans une perspective aujourd’hui très internationale. Enfin, l’ouverture, c’est aussi la découverte de la variété des métiers exercés par les ingénieurs, de la recherche au conseil en passant par l’ingénierie d’affaire, la création d’entreprise ou le management de projets.

HAUT